Article du 24/04/2009 à 09:15
Circulation à Briare : un giratoire de 66 m de diamètre au carrefour sud de la déviation
Il permettra aux poids-lourds de pouvoir accéder à la N7 en direction de Paris ou rejoindre l'A77 sans passer par le centre ville

Depuis plusieurs mois, les automobilistes empruntant la N7 avaient pu remarquer des travaux aux abords du carrefour Sud de la déviation de Briare. Et récemment, ils ont découvert que le carrefour, réputé dangereux pour ceux venant de Bonny et souhaitant rentrer dans Briare, allait être transformé en un vaste giratoire.
Un giratoire de 66 m
de diamètre
Encore un rond-point diront les automobilistes qui pestent parfois contre ces aménagements qui ralentissent leur course. Mais outre l'amélioration de la sécurité routière, ce nouvel aménagement devrait éviter aux poids-lourds sortant des zones d'activités du sud de Briare de traverser le centre-ville pour se diriger vers Paris ou l'A 77.
En effet, le carrefour Sud de la déviation de Briare ne possède pas de tourne à gauche en direction de Paris et le pont sous la ligne de chemin de fer avec son gabarit limité à 3,5m empêche les poids-lourds d'emprunter la petite route de Dammarie-en-Puisaye pour rejoindre la déviation.
Le projet d'amélioration du carrefour est une histoire ancienne suite à de nombreux accidents graves et qui se concrétise aujourd'hui par la réalisation d'un giratoire de 66 m de diamètre permettant à la fois de sécuriser l'entrée par le Sud et d'autoriser la sortie en direction de Paris grâce à ce nouvel aménagement.

6 mois et 750 000 € de travaux
Les travaux ont débuté lundi matin et cela pour une durée de six mois. La circulation sur la N7 est maintenue et sera régulée par alternat manuel en fonction des travaux.
En revanche, l'entrée et la sortie de Briare à partir de l'ancienne N7 aujourd'hui RD 957 est condamnée pendant trois mois en raison de la mise en place d'un remblai de plus de 2,5m de hauteur. Des déviations sont mises en place pour résorber cet inconvénient.
Le coût des travaux, à la charge du Conseil général, s'élève à 750 000 € et seront exécutés par Eurovia pour les terrassements et assainissement de chaussée, Grands Travaux Urbains pour la signalisation et Axinum pour les équipements de sécurité. A noter qu'un passage pour les convois exceptionnels et notamment pour ceux se rendant à la centrale nucléaire de Belleville sera aménagé dans la partie Est du rond-point.

Actualité Flash info